En ce moment, l’investissement locatif devient une nouvelle source de revenus pour de nombreux particuliers. Sans oublier que le coût des loyers connaît une hausse importante au fil des années. Néanmoins, ce type de placement doit être bien étudié afin d’obtenir un bon retour sur investissement. 

Pourquoi opter pour l’investissement immobilier?

Mettre son logement en location présente de nombreux avantages. Tout d’abord, on bénéficie du montant des loyers et cela permet d’avoir de l’argent supplémentaire pour booster ses revenus. On dispose alors d’un revenu fixe grâce au bail immobilier. Ensuite, si on a effectué un crédit immobilier pour financer le projet immobilier, les loyers perçus permettent de rembourser les mensualités. Enfin, le marché de l’immobilier est toujours en hausse et on a toujours l’opportunité d’augmenter la valeur du loyer. 

Placement locatif : comment procéder?

Quand on parle d’investissement locatif, il faut commencer par acheter le bien immobilier à louer. Que ce soit un appartement ou une maison, il importe de trouver le meilleur emplacement. Il est impératif de viser un quartier susceptible d’intéresser les futurs locataires.

Par ailleurs, il faut collaborer avec une agence immobilière pour trouver des locataires fiables et éviter les éventuels impayés. L’agence en question peut également prendre en main la rédaction du bail immobilier. En outre, l’agent immobilier connaît bien le marché immobilier et il peut aider le bailleur à fixer le coût du loyer.

Investissement locatif dans le neuf : quels avantages?

Quand on songe à investir dans un bien immobilier à but locatif, mieux vaut opter pour la construction neuve. En effet, un logement neuf est construit suivant les normes de la construction en vigueur qui n’est autre que la RT 2012. Le propriétaire profite donc d’une habitation économe en énergie. De plus, le design est bel et bien au rendez-vous. Et en louant le bien pour une durée de 6 ans, 9 ans ou 12 ans, on peut obtenir une réduction d’impôt considérable grâce à la loi Pinel. Cette défiscalisation immobilière offerte par le dispositif Pinel peut aller être de 12%, 18% ou bien 21% de la somme investie.